7 conseils pour l’organisation d’un repas de fête

So-Organised - Lotus

So Organised Article

Etes-vous de ceux qui perdent leurs moyens dès qu’ils invitent du monde à la maison? Cette perspective vous fait pourtant plaisir mais vous êtes rattrapé(e) par le stress très vite. En vous mettant une telle pression, vous ne savez plus par où commencer.

Pour que cette organisation de repas (re)devienne une moment de joie, je vous propose de suivre quelques conseils qui vous seront, j’en suis sûre, d’une réelle utilité.

1° Déterminez le nombre de convives et la formule du repas

Indiquez dans un carnet ou sur l’application que vous avez l’habitude d’utiliser, le nom des gens que vous souhaitez inviter. Ensuite, lancez votre invitation. Lorsque vous recevrez la réponse de chaque convive, indiquez directement sur votre pense-bête «présent ou pas présent». Vous connaîtrez ainsi le nombre de participants et serez à même de décider de la formule: un repas à table ou un walking dinner.

2° Aménagez votre intérieur en fonction

Une fois la décision prise, vérifiez si vous devez déplacer l’un ou l’autre meuble pour disposer correctement les tables, les chaises, … Si c’est le cas, songez, dès à présent, à demander de l’aide. Fixez déjà la date avec la ou les personnes qui viendront vous donner un coup de main. Faites ces modifications un ou deux jours avant la fête pour pouvoir disposer de suffisamment de temps pour décorer votre intérieur. Vous aurez l’esprit léger afin d’être concentré(e) à 100% le jour J pour la préparation du repas.

3° Elaborez votre menu

Maintenant que vous connaissez le nombre de convives et la formule du repas, ne traînez pas pour déterminer votre menu. Je vous conseille de vous y prendre une quinzaine de jours à l’avance. Cela vous donnera l’occasion de planifier les différentes courses à effectuer. Un bon gain de temps! N’oubliez pas de demander à vos invités leurs éventuelles intolérances alimentaires. Double avantage: convives ravis et moins de gaspillage! N’oubliez pas que certaines préparations demandent 24 à 48h de temps de repos. Prévoyez alors ce laps de temps dans votre agenda pour que le jour J vous soyez totalement zen! Quant aux boissons fraîches (eaux, jus, champagne, vin blanc, …), placez-les au frigo avant d’entamer vos préparatifs culinaires sans quoi vous risquez de les oublier. Sauf si vous avez prévu un vin chaud!

4° Vérifiez le nombre d’assiettes, de couverts, de verres

Pour ne pas être pris de court quand vous installerez le tout, prenez le temps de vérifier si vous disposer de suffisamment de couverts, d’assiettes, de verres, de tables, etc. Si vous vous rendez compte que vous n’en avez pas assez, n’hésitez pas à demander à votre entourage de vous prêter telle ou telle chose ou à prendre contact avec une société de location. Cette dernière option est un peu plus coûteuse mais elle offre un avantage non négligeable. En effet, vous pouvez tout remettre sale! Cela facilite grandement les lendemains de fêtes.

5° Prévoyez un plan de table

Déterminer la place de chacun à table à l’avance permet d’éviter des discussions et de gagner un temps précieux lorsque vous servirez le repas. Pour l’apéritif, petite astuce que je vous partage: attachez au verre un bout de carton sur lequel vous aurez indiqué le nom des invités pour que ceux-ci retrouvent leur verre tout au long du drink. Une façon sympa de limiter la quantité de vaisselle à nettoyer lors de l’organisation de repas.

6° Le jour du repas, suivez la règle « D-P-E-A »

Vous avez tout bien organisé et planifié. Néanmoins dans toute mise en oeuvre d’un plan, il y a l’un ou l’autre imprévu! Intégrez donc celui-ci dans votre approche même si cela vous semble contre-intuitif. Commencez par ce qui doit être prêt en dernier! C’est ma méthode «D-P-E-A »; c’est-à-dire « Dessert-Plat-Entrée-Apéritif ». En effet, si vous avez pris du retard, vous serez peut-être un peu moins disponible pour l’apéro mais, par contre, tout le reste sera prêt et vous pourrez profiter de la soirée. Si vous travaillez dans l’autre sens, vous serez en plein stress du début jusqu’à la fin.

7° Dressage et sommelier

Pour vous sentir moins seul(e) dans la cuisine et pour assurer un service en toute souplesse, proposez à quelqu’un de vous seconder. Deux moments clés pour être épaulé(e): le service des boissons (n’oubliez pas de rappeler à vos convives de choisir un « Bob ») et le dressage des assiettes. Pour cette dernière activité, l’idéal serait de dessiner un croquis représentant le dressage de celles-ci pour lui simplifier la tâche (et la vôtre). Pour les plus grandes tablées, favorisez les plats à table. Dédoublez-les pour que le service soit plus rapide. Dernier conseil: dans tous les cas, je vous invite à préchauffer vos assiettes pour que chaque convive puisse manger chaud. Deux possibilités s’offrent à vous: soit les mettre à température en les plaçant au four ou soit en utilisant une couverture « chauffe assiette ».

Maintenant, vous êtes prêt(e)! Bon appétit!!!

Soyez So Organised!