Pourquoi adopter le “Slow Working” ?

So-Organised - Lotus

So Organised Article

Vous en avez assez d’être en télétravail ? Vous vous sentez épuisé•e ? Vous ne supportez plus les visioconférences à toute heure de la journée ? Vous avez des difficultés à tenir la cadence ? Vous avez l’impression de surnager continuellement ? Pour éviter de craquer, de toucher le fond, essayez le “Slow Working” !

Tout comme la “Slow Life attitude”, le slow working vous invite à ralentir votre rythme de vie, en particulier au travail, pour tendre vers plus de sérénité et d’efficacité. La mise en place de ce nouveau style de vie professionnelle implique des changements en profondeur au niveau de vos habitudes ainsi que certains de vos automatismes. Fini les multitâches, les distractions…

En adoptant le slow working, vous réussirez à être ancré•e dans le moment présent tout en gardant le focus sur la tâche que vous êtes en train de réaliser. Vous ne gaspillerez plus d’énergie ni de temps inutilement. La notion de plaisir fera à nouveau partie de votre quotidien. Vous serez plus ouvert•e aux autres pour échanger ou résoudre un problème en équipe. Vous rentrerez ainsi dans un cercle vertueux pour votre plus grande satisfaction !

Comment s’y prendre concrètement ? Voici les 3 étapes à suivre :

1° Faites une pause et analysez votre organisation de travail

Appuyez sur la pédale de frein et prévoyez dans votre agenda une demi-journée pour analyser de façon objective votre organisation. Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites en sorte de ne pas être dérangé•e lors de votre pause réflexion. Prévenez votre entourage et déconnectez-vous des réseaux sociaux. Dès que vous vous serez bien installé•e dans votre bulle, prenez un carnet (ou votre ordinateur) et notez les différentes tâches que vous effectuez afin d’avoir une vue réelle de vos journées. Vous pourrez ainsi porter un regard “critique” par rapport votre situation.

Pour ce faire, posez-vous les questions suivantes :

  • Pour quelle(s) raison(s) ne parvenez-vous plus à tenir la cadence ?
  • Y a-t-il un événement qui explique cette situation comme l’absence d’un collègue, la multiplication des dossiers, le temps imparti… ?
  • Est-ce dû à votre comportement ? Avez-vous, par exemple, du mal à dire non ? Rencontrez-vous des difficultés à déléguer ? Êtes-vous trop distrait•e par les réseaux sociaux ?

2° Réévaluez vos priorités pour gagner en sérénité et en efficacité

Passez en revue chacune des tâches que vous avez inscrites dans votre carnet et hiérarchisez-les.

Posez-vous les questions suivantes pour mieux vous organiser :

  • Quelles sont les tâches réellement urgentes et importantes ?
  • Quelles sont les tâches qui vous prennent le plus de temps ?
  • De quelle manière pouvez-vous augmenter votre efficacité ?
  • Y a-t-il des tâches que vous puissiez déléguer ou éliminer ?
  • Quelle(s) nouvelle(s) habitude(s) pouvez-vous mettre en place pour rester focus sur une tâche ?
  • ….

A vous de compléter la liste des questions en fonction de vos interrogations, de vos besoins. Dès que tout sera clair dans votre esprit, réaménagez votre emploi du temps en fonction des impératifs et des moments de pause pour vous ressourcer. Un premier pas vers le slow working !

3° Octroyez-vous du temps pour penser plus régulièrement

Il est vrai que lorsque nous avons le nez dans le guidon, lorsque nous avons un rythme de travail surchargé, nous avons tendance à continuer dans notre lancée. Cette attitude peut être dommageable pour notre santé physique et mentale. Pour éviter tout désagrément, il est essentiel de prévoir dans votre agenda des moments pour prendre du recul sur votre activité. Cela vous permettra de faire le point et de réfléchir à des projets.

In fine, le slow working réhabilite la qualité au détriment de la quantité et rappelle que pour travailler mieux, il faut travailler plus lentement. Cette approche ne veut pas dire traîner ! Au contraire, il s’agit d’être plus efficace en étant dédié•e à 100 % à ce que l’on fait.

Soyez So Organised !

Le slow working vous parle ? Celui-ci fait partie des différents outils et méthodes que j’aborde dans mon programme « Je m’organise ». Appelez-moi pour plus d’informations.